Les croqueteurs de grès d’Estrées

tailleurPlusieurs de mes ancêtres résidant dans la commune d’Estrées, dans le Nord, exerçaient la profession de croqueteur de grès.

Jusqu’au début du XIXème siècle, on trouvait en effet de grandes quantités de grès dans la vallée de la Scarpe autour de Douai. Le village d’Estrées était le premier centre d’extraction de grès de la région avec 31 carrières qui employaient un grand nombre de croqueteurs de grès.

Le métier de croqueteur de grès, appelé également briseur de grès, était un métier très éprouvant. Il fallait d’abord localiser les blocs de grès par différentes méthodes : en creusant des tranchées ou en utilisant une barre à mine. Les blocs étaient ensuite soigneusement débités et taillés, en rejetant les parties fissurées et les petits éclats. On ne gardait en effet que les meilleurs blocs, offrant un matériau homogène et sans trou.

Une fois taillés, les blocs de grès étaient emmenés par la route ou la rivière vers les grandes villes des environs : Douai, Lille et d’autres ville de Flandre. Les blocs de grès de la région furent exportés jusqu’en Belgique, en Hollande et même en Angleterre.

Le grès était largement utilisé dans la construction de bâtiments, notamment pour réaliser des pierres sculptées. Les blocs les plus tendres étaient utilisés pour les soubassements des bâtiments afin d’éviter les infiltrations d’eau.

Route pavée de grès

Route du Nord pavée de grès

Le grès était également beaucoup utilisé pour le pavage des rues et des routes puisque l’on pouvait en faire des pavés de belles dimensions. Il servit notamment à paver les routes du Nord, devenues célèbres grâce à la course cycliste Paris-Roubaix.

Au début du XIXème siècle, les réserves de grès de la région s’épuisèrent et le métier de croqueteur de grès s’éteignit avec elles. Mes ancêtres durent alors reprendre des activités plus classiques, en vivant de petits métiers et du travail de la terre.

Elise


Icone Mail

  Vous pouvez m'indiquer votre adresse e-mail pour être prévenu de mes prochains articles :

           


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.