U comme Uniforme

Les photographies en uniforme semblent parfois impersonnelles mais elles peuvent nous révéler beaucoup de détails intéressants sur la vie militaire de nos ancêtres. En effet, un uniforme et les éléments qui le composent peuvent nous permettre d’en apprendre plus sur la situation militaire d’un ancêtre à un moment donné.

Revenons d’abord un peu sur l’histoire de l’uniforme militaire.

L’uniforme militaire, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est né au cours du XVIIème siècle. C’est en effet au cours de la Guerre de Trente ans que Gustave Adolphe, roi de Suède, eut l’idée d’équiper son armée dans une couleur distinctive, afin de mieux repérer les soldats sur le champ de bataille. En France, les premiers uniformes ont vu le jour vers 1670.

Les premiers uniformes avaient généralement des couleurs vives (rouge, bleu, jaune, etc.). Il en est resté ainsi en France jusqu’à ce que le service militaire devienne obligatoire. En effet, ces couleurs vives avaient deux intérêts : d’une part mieux distinguer les soldats alliés et ennemis sur un champ de bataille, et d’autre part attirer les jeunes hommes vers le métier de militaire. L’état militaire constituant, à cette époque, une situation sociale très honorable, il fallait que les vêtements soient adaptés.

U-Uniforme-1

Les couleurs des uniformes ont ensuite grandement évolué avec le service militaire obligatoire et avec l’évolution des modes de combats. Nous nous rappelons tous des uniformes du début de la Première Guerre Mondiale constitués d’un manteau gris de fer bleuté et d’un pantalon et d’un képi rouges “garance”, très visibles de loin.

C’est donc à partir de 1915 que les couleurs vives ont été bannies des uniformes de l’infanterie. Ces couleurs ont alors été remplacées par le bleu horizon pour que les soldats ne soient pas visibles de loin en se découpant sur la ligne bleue de l’horizon, lors des guerres de tranchées. Le bleu horizon a ensuite été remplacé par le kaki.

U-Uniforme-2Les modifications successives apportées aux uniformes depuis la fin du XIXème siècle constituent une clé primordiale pour l’identification des photographies en uniforme, à l’exemple de cette photographie de mon arrière grand-père, prise vers 1910 :

U-Uniforme-3

Les éléments les plus importants que l’on trouve sur cette photographie sont :

  • le numéro de régiment inscrit sur le col de l’uniforme : ici, le 162ème Régiment d’Infanterie ;
  • le type d’uniforme qui permet de savoir quand la photo a été prise : ici, avant 1915 ;
  • les galons et les insignes éventuels : ici, le cor sur la manche indique un prix de tir ;
  • la pose : ici, la pose du militaire accoudé sur une fumeuse est une pose classique des photographies militaires du début du XXème siècle.

Elise


Icone Mail

  Vous pouvez m'indiquer votre adresse e-mail pour être prévenu de mes prochains articles :

           


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.