Passer à Heredis 2014 ou pas ?

Il y a quelques jours, la dernière version du logiciel de généalogie Heredis est sortie. Il est difficile de passer à côté de cette information : depuis sa sortie (et même avant) tous les blogs de généalogie en parlent, ou presque ! Et force est de constater que, de toutes parts, les propos sont très élogieux.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je me suis lancée à la découverte de la version de démonstration d’Heredis 2014.

Seulement voilà : nous connaissons tous cet effet qui fait que lorsqu’on va voir un film dont on a entendu parler avec beaucoup d’éloges, on a de grandes attentes et on en ressort souvent déçu. Et bien c’est ce qui s’est passé pour moi avec Heredis 2014.

A force de lire sur les blogs et ailleurs les avancées de la nouvelle version d’Heredis, j’attendais beaucoup de ces nouvelles fonctionnalités. Mais, finalement, je me rends compte qu’elles ne correspondent pas totalement à mes espérances et à l’idée que je m’en étais faite à la lecture des différents articles.

Il faut dire également que j’ai récemment changé plusieurs éléments de mon organisation généalogique : établissement de lignes de vie par couple, mise à jour de mon carnet de recherche, etc. Étant assez contente de cette nouvelle organisation, je n’ai pas envie de l’abandonner, même si certaines des nouvelles fonctions d’Heredis pourraient les remplacer (partiellement).

Le module « Recherches »

La grande nouveauté d’Heredis 2014 est son module « Recherches » qui permet de faire des recherches directement sur les grands sites de généalogie : Ancestry, Family Search, Geneanet, My Heritage, et bien sûr Heredis Online. C’est une fonctionnalité intéressante, mais je n’en vois qu’un usage anecdotique.

Au sein de l’onglet « Recherches », Heredis propose désormais une liste chronologique des évènements concernant un individu. Celle-ci permet de répertorier, pour chaque personne, les évènements qui doivent faire l’objet de recherches supplémentaires. On peut ensuite éditer une liste des actes à rechercher. Ceci était déjà possible dans la version précédente, mais avec une présentation différente.

Beaucoup d’utilisateurs comparent cette nouvelle présentation à une ligne de vie. Cependant, elle n’en a pas les principaux avantages. En effet, cette ligne de vie prend en compte les évènements familiaux majeurs concernant un individu : naissances, mariages et décès de lui et des membres de sa famille. Mais cela ne concerne que les évènements qui peuvent être habituellement renseignés dans Heredis. Pour y intégrer d’autres éléments, il faudrait créer des évènements pour chacune des informations que l’on trouve à son sujet. Ce qui deviendrait vite un peu lourd à gérer.

Par exemple, pour retracer la carrière militaire d’un ancêtre, il faudrait créer un évènement distinct pour chaque changement de régiment ou de grade, chaque nomination, etc.

De plus, il n’est apparemment pas possible de rajouter des colonnes pour inclure d’autres informations dans le tableau, comme les professions, les lieux de vie (qui sont parfois différents du lieu de l’évènement), les témoins de l’évènement, etc.

Enfin, je reste convaincue que l’établissement « à la main » d’une ligne de vie est un travail d’autant plus utile pour les recherches qu’il permet de remettre à plat toutes les informations connues sur une personne et de se poser des questions sur sa vie. Avec une ligne de vie générée automatiquement, toute cette phase de recherche disparait et on risque de passer à côté de nouvelles pistes de recherches.

L’onglet « Migrations »

L’onglet « Migrations » est une nouveauté d’Heredis sur laquelle je fondais beaucoup d’espoir. En effet, un de mes projets est de cartographier les migrations de mes ancêtres au fil des générations.

Il faut admettre que cet onglet est un très bon début et permet de voir sur une même carte tous les éléments concernant une personne et sa famille.

Sur la carte, les évènements concernant directement un individu sont reliés pour symboliser sa migration. Cependant, la carte des migrations se limite souvent aux trois évènements principaux concernant une personne : naissance, mariage et décès.

Mais il y a là, à mon sens, une aberration : les naissances des enfants d’une personne ne sont pas considérées comme des évènements le touchant directement.  Je peux admettre que pour un homme, cela ne soit pas toujours pertinent : un homme n’assiste pas toujours à la naissance de ses enfants. Mais pour une femme, ne pas inclure ces naissances dans les évènements la concernant me semble aberrant.

Voyez ci-dessous l’exemple de mon ancêtre Raymond de JOSSELIN : sa naissance (1) et son mariage (2) sont bien reliés, mais la naissance de sa fille, en jaune (entre Metz et Nancy) n’est pas considérée comme étant un évènement le concernant directement.

Migration Josselin

Cela est dommage car cette cartographie est vraiment une avancée très intéressante d’Heredis 2014. J’espère que cela sera amélioré dans les prochaines versions.

Quelques options « disparues »

J’ai utilisé jusqu’ici Heredis bleu (la version de base d’Heredis 13). Or en testant la version de démonstration d’Heredis 2014, je me suis aperçue que certaines options que j’avais l’habitude d’utiliser étaient désormais disponibles uniquement dans la version Pro :

  • la fusion d’individus ;
  • la recherche de doublons ;
  • un certain nombre de listes (unions, évènements, ascendance par les femmes, etc…) ;
  • la recherche avancée sur les individus dans la colonne latérale de recherche.

En conclusion, si je ne compte pas passer à Heredis 2014 prochainement, je n’exclus pas d’y venir un jour (mais ce serait plus vraisemblablement pour une prochaine version). En effet, si les nouvelles fonctionnalités ne correspondent pas totalement à mes attentes, elles ne représentent pas moins des avancées intéressantes du logiciel. Et mises à part les quelques options qui existaient dans la version de base et qui n’existent plus maintenant qu’en version Pro, le logiciel n’a pas régressé en qualité et la nouvelle ergonomie est plutôt sympathique.

En outre, la possibilité de recherche de liens ou d’ancêtres communs entre deux individus est une fonctionnalité qui manquait vraiment aux versions précédentes et qui est un véritable plus pour le logiciel.

Et vous, avez-vous testé Heredis 2014 ? Partagez-vous le même avis sur ses nouvelles fonctionnalités ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>