Retrouver nos ancêtres pendant la Seconde Guerre Mondiale

Exode (source : Bundesarchiv)Nous sommes de plus en plus nombreux à nous interroger sur le parcours de nos ancêtres (arrière-grands-parents, grands-parents, voire même parents) pendant la Seconde Guerre Mondiale, qu’ils aient été acteurs ou victimes de ce conflit. Souvent nous connaissons les grandes lignes de leur parcours et quelques anecdotes. Mais il nous manque généralement des éléments pour pouvoir raconter et transmettre leur histoire.

Paradoxalement, on connait plutôt bien cette guerre, car elle est encore proche dans le temps, et elle a fait l’objet de nombreux films qui ont construit notre imaginaire de la période. Mais lorsque l’on cherche à mieux connaître le parcours de nos ancêtres, c’est beaucoup plus flou.

Dans les familles, il ne reste que très peu de témoins directs de ce conflit. Et pour toutes les générations nées après la guerre, la mémoire de cette période ne s’est pas toujours bien transmise. Au final, nous ne savons pas forcément bien ce qu’ont vécu nos proches.

Je m’intéresse beaucoup aux parcours de mes grands-parents et arrière-grands-parents durant cette guerre. Bien que je connaisse quelques éléments, il me reste encore beaucoup de questions :

  • mon grand-père paternel était gendarme. Il a donc été mobilisé pendant toute la durée de la guerre. J’ai retrouvé sa fiche de matricule militaire qui me donne toutes ses affectations, mais je n’ai pas encore poussé les recherches afin de mieux comprendre son parcours.
  • mon grand-père maternel pour sa part n’a pas été mobilisé, étant doublement dispensé comme fils aîné de veuve d’une part et comme instituteur par ailleurs. Mais vers 1943, il a fini par devoir partir travailler en Allemagne dans le cadre du S.T.O. J’ai la chance d’avoir beaucoup d’informations sur cette période de sa vie car j’ai récupéré les lettres qu’il avait écrites à ma grand-mère pendant qu’il était en Allemagne. Cela fait beaucoup d’informations à analyser et il me faudrait les compléter avec des sources plus officielles.
  • par ailleurs, tous mes ancêtres vivaient dans le Nord-Est de la France. Je sais que plusieurs de mes arrière-grands-parents ont quitté leur région pendant l’exode pour aller en France libre. Mais je ne sais pas exactement où ils sont allés, et à quel moment et dans quelles conditions ils sont partis.
  • je sais également que plusieurs de mes grands-oncles ou arrières-grands-oncles ont été prisonniers dans des Stalags (j’ai retrouvé leurs noms sur les listes de prisonniers, et j’ai retrouvé quelques lettres envoyées depuis ces camps), mais j’aimerais mieux connaître les conditions de leur captivité.

Cela fait déjà beaucoup d’éléments, mais il manque encore beaucoup d’informations pour pouvoir vraiment retracer l’histoire de chacun de mes ancêtres pendant cette période.

Lettres envoyées par mon grand-père pendant la Seconde Guerre Mondiale

Lettres envoyées par mon grand-père pendant la Seconde Guerre Mondiale

Ces dernières années, avec les commémorations du centenaire de 1914-18, nous avons été nombreux à retracer le parcours de nos ancêtres pendant la Première Guerre Mondiale. Les recherches sur ce conflit ont été en effet grandement facilitées grâce à la mise en ligne des fiches matricules et de nombreuses autres ressources, allant des archives officielles (J.M.O., listes de prisonniers, etc.) à la numérisation d’archives personnelles et de témoignages de soldats dans le cadre de la Grande Collecte.

Mais, pour la Seconde Guerre Mondiale, nous n’avons pas accès aussi facilement aux mêmes ressources. Elles sont encore trop récentes pour être mises en ligne, et il est donc souvent nécessaire de se déplacer pour pouvoir les consulter (aux Archives Départementales ou bien au Service Historique de la Défense).

Une autre difficulté provient de la diversité des parcours : la mobilisation des soldats n’a pas duré pendant toute la guerre. Après l’Armistice de 1940, les parcours des hommes mobilisés ont donc pu être très différents :

  • faits prisonniers et envoyés dans les Stalags en Allemagne ;
  • enrôlés dans le cadre du S.T.O. pour aller travailler en Allemagne ;
  • restés mobilisés dans leurs régiments (dans le cas des militaires de carrière en particulier) ;
  • entrés dans la résistance ;
  • enrôlés de force dans l’Armée Allemande (pour les malgré nous d’Alsace-Moselle) ;
  • ou encore réfugiés en France libre pour fuir ces enrôlements forcés.

Les civils également ont pu connaître des parcours assez différents et marquants :

  • certains ont vécu l’exode pour fuir les zones de combat et l’occupation allemande ;
  • certains sont restés en zone occupée, ou dans les régions annexées d’Alsace-Moselle ;
  • certains ont pu être déportés dans les camps en Allemagne ;
  • beaucoup ont dû faire face à des bombardements et à de nombreuses destructions.

Maintenant que les commémorations du Centenaire de la Grande Guerre s’achèvent, et que nous avons beaucoup travaillé à retracer le parcours de nos ancêtres pendant cette période, il est temps que nous commencions à nous intéresser aux parcours de nos ancêtres pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Pour cela, nous pouvons profiter du fait que la période n’est pas encore trop ancienne pour interroger les membres de nos familles, rechercher et conserver les archives familiales liées à cette période (cartes postales, lettres, photographies, etc.).

De plus, les archives concernant cette période sont nombreuses et commencent pour la plupart à être communicables.

Nous pouvons donc rechercher les archives relatives à nos ancêtres pendant cette période :

  • les fiches matricules peuvent être consultées aux Archives Départementales ou auprès du Centre des archives du personnel militaire de Pau (pour les personnes nées après 1921) ;
  • le site Mémoire des Hommes propose différentes bases de données concernant la Seconde Guerre Mondiale : les militaires décédés pendant la guerre, les fusillés du Mont-Valérien et les engagés volontaires étrangers en 1939-1940 ;
  • nous pouvons trouver des listes de prisonniers en ligne (sur Gallica en particulier) ;
  • le Service Historique de la Défense a commencé à mettre en ligne de nombreux inventaires concernant les acteurs et victimes de la Seconde Guerre Mondiale (en particulier des dossiers de résistants) sur son site internet (il reste toutefois nécessaire de se rendre sur place pour les consulter) ;
  • etc.

Les ressources sont donc nombreuses pour commencer nos recherches sur cette période.

Et vous, connaissez-vous le parcours de vos ancêtres pendant la Seconde Guerre Mondiale ? Avez-vous déjà entrepris des recherches sur cette période ?

Elise



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.