Mon bilan généalogique pour 2019

Comme à chaque changement d’année, voici l’heure de dresser un petit bilan généalogique de l’année écoulée : sur le plan professionnel, sur le plan de mes recherches personnelles, et également sur le plan des publications, sur ce blog, et ailleurs.

Côté professionnel

L’année 2019 a encore été bien remplie du côté professionnel, avec des recherches toutes plus passionnantes les unes que les autres, et beaucoup d’énigmes à résoudre.

Cette année, mes clients ont principalement fait appel à moi pour :

  • Retracer des parcours de militaires pendant la Première ou la Seconde Guerre Mondiale ;
  • Retrouver des parcours d’enfants assistés (de la Seine ou d’ailleurs) ;
  • Retrouver ou confirmer l’identité d’ancêtres énigmatiques ;
  • Retrouver la trace d’ancêtres perdus de vue au moment de leur décès ;
  • Effectuer des recherches biographiques sur des ancêtres, pour mieux comprendre leur vie.

Ces recherches m’ont principalement menée dans tout le Grand-Est (de la Marne à l’Alsace) et en région parisienne (en particulier pour des recherches dans les archives spécialisées du Service Historique de la Défense, des Archives Nationales, etc.), mais aussi en Picardie et en Eure-et-Loir.

Au printemps 2019, j’ai sorti une nouvelle formation en ligne sur les parcours militaires au XIXème siècle. Elle rejoint ainsi les deux formations précédentes dans mon catalogue de formations en généalogie. J’ai également préparé une nouvelle formation sur les recherches sur les ancêtres belges, qui sortira en janvier, et commencé la préparation d’autres formations qui sortiront dans le courant d’année 2020.

Je suis heureuse de voir que de plus en plus de personnes rejoignent ces formations, et également que les personnes ayant acheté une première formation en rachètent très souvent une deuxième, voire une troisième, par la suite.

Côté personnel

Du côté de mes recherches personnelles, la grande découverte de l’année a été la généalogie génétique et l’ADN.

Les recherches sur l’ADN m’ont permis d’aborder mes recherches généalogiques sous un nouvel angle, par rapport aux années précédentes où je m’étais consacrée à retrouver l’histoire de mes ancêtres, retracer les parcours militaires, retrouver leurs maisons, etc.

Je me suis beaucoup documentée sur le sujet, en particulier en lisant des articles, en regardant des conférences en anglais (MyHeritage Live, Rootstech) et en lisant des livres, notamment l’excellent livre de Blaine Bettinger (en anglais).

Grâce à l’ADN, j’ai repris mes recherches sur certaines branches de mon arbre pour retrouver les ancêtres communs avec mes cousins génétiques. Cela me permet de confirmer des branches de mon arbre ou de me donner de nouvelles pistes de recherches, en particulier du côté de mon arrière-grand-père inconnu.

J’ai également poursuivi mes recherches aux archives pour creuser les biographies de mes ancêtres, en particulier sur la génération de mes arrière-arrière-grand-parents. Lors de recherches dans la Marne, l’Aisne et la Meuse, j’ai pu faire des découvertes passionnantes dans les archives de l’enregistrement, les hypothèques, les actes notariés et également les registres de catholicité.

Enfin, j’ai commencé à créer un site internet familial sur lequel je pourrai partager mes recherches généalogiques. Il n’est pas encore parfait : il y a des choses à améliorer pour la navigation, et ma généalogie n’y est pas encore complète. Je reprends en effet tout mon arbre au fur et à mesure, donc certaines branches ont été moins retravaillées que d’autres. De ce fait, je garde mon « ancien » arbre sur Geneanet, comme référence, et je synchroniserai les deux quand j’aurai assez avancé.

Côté publications

Du côté des publications, j’ai réussi à publier assez régulièrement sur ce blog, sur des sujets qui me tenaient à cœur. En particulier, la biographie de mon ancêtre Sophie Martin, quelques découvertes faites grâce à l’ADN, des parcours d’ancêtres pendant les guerres, et des réflexions sur les nouvelles pratiques de la généalogie.

J’ai publié moins de vidéos que je l’aurais souhaité (seulement une sur les ancêtres invisibles) mais de nouvelles sont en préparation pour l’année prochaine.

J’ai continué à partager des photos et les découvertes faites lors de mes recherches et déplacements aux archives sur mon compte Instagram.

En parallèle de mes publications en français, j’ai également créé un nouveau blog en anglais. J’y ai publié une dizaine d’articles pour aider les personnes anglophones à démarrer leurs recherches en France. Et j’ai également créé un compte Instagram en anglais.

Mes projets pour 2020

Outre les sorties de nouvelles formations en ligne, et de vidéos évoquées ci-dessus, mes projets pour 2020 sont encore nombreux. En voici un petit aperçu :

  • partager mes découvertes sur l’ADN ;
  • commémorer les 150 ans de la Guerre de 1870 ;
  • avancer les biographies de mes arrière-arrière-grand-parents ;
  • terminer la mise au point de mon site internet familial ;

Je profite de cet article pour vous souhaiter à toutes et tous de très belles fêtes de fin d’année !

Elise



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.