Comment remonter son arbre généalogique – La méthode

Aujourd’hui, nous allons voir comment remonter les branches de votre arbre généalogique.

Comment remonter son arbre généalogique : la méthode

Avec les actes d’état civil, remonter sa généalogie est souvent assez simple. En effet, tous les actes d’un individu indiquent le nom de ses parents, ainsi que leur âge et leur domicile (s’ils sont encore en vie).

La méthode pour remonter son arbre généalogique est donc la suivante :

1. Trouver l’acte de naissance de l’ancêtre « souche »

2. Noter le nom de ses parents.

3. Rechercher le mariage des parents dans la commune de naissance de leur enfant, ou dans les communes environnantes, dans les années précédant la naissance. Pour cela, vous pouvez vous aider des tables décennales.

4. Noter les dates et lieux de naissance des parents (ainsi que les noms de leurs parents et leurs éventuelles dates de décès).

5. Trouver les actes de naissances de chacun des parents.

Vous pouvez ensuite recommencer de la même façon pour chaque ancêtre.

Pour voir un exemple de recherche utilisant cette méthode, regardez cette vidéo qui montre comment remonter son arbre généalogique.

Par quelle branche commencer ?

Pour commencer vos recherches, choisissez la branche qui vous semble la plus simple ou celle qui vous motive le plus. Par exemple, commencez vos recherches par un grand-parent ou arrière-grand-parent né dans un département où les archives sont facilement accessibles en ligne.

Lorsque vous serez plus expérimenté il sera plus simple d’envisager les recherches dans d’autres départements, voire même à l’étranger.

L’erreur d’homonymie en généalogie

En remontant les générations, il faut garder en tête l’erreur la plus courante, et la plus risquée, qui peut être faite par les généalogistes : l’erreur d’homonymie.

L’erreur d’homonymie, c’est croire que deux actes concernent la même personne, alors que ce sont deux personnes différentes ayant les mêmes noms et prénoms.

Et quand on débute en généalogie, il est très facile de faire cette erreur, car on croit qu’il était rare que deux personnes d’un même village aient exactement le même nom.

Mais la réalité, c’est que cela était très fréquent.

C’est pourquoi il faut éviter de saisir une information dans votre logiciel de généalogie tant que vous n’êtes pas sûr à 100% qu’elle est exacte.

Le mieux est donc de commencer par noter au brouillon vos recherches sur un arbre de travail « papier ».

Et, une fois que vous aurez effectué des vérifications, vous pourrez saisir vos recherches dans votre logiciel de généalogie.

Pour en savoir plus sur cette erreur, consultez cet article sur l’erreur d’homonymie et de double homonymie.

Comment chercher avant la création de l’état civil : les registres paroissiaux

Les actes d’état civil ont été créés en 1793. Pour retrouver vos ancêtres avant cette date, vous allez donc devoir utiliser une autre ressource : les registres paroissiaux.

Les registres paroissiaux sont des registres qui étaient tenus par les curés des villages et qui servaient à inscrire les baptêmes, les mariages et les sépultures. Ils sont à utiliser pour retrouver ses ancêtres avant 1793. Ils permettent généralement de remonter jusqu’au début du 18e, voire la fin du 17e siècle.

Les recherches peuvent y être un peu plus compliquées que dans l’état civil, car les actes sont souvent plus difficiles à lire et moins complets.

Comme les actes d’état civil, les registres paroissiaux sont consultables en ligne sur le site des Archives Départementales de chaque département.

Pour les retrouver, je vous conseille la lecture de cet article complet pour retrouver des actes de baptême, de mariage et de sépulture dans les registres paroissiaux

Résumé des choses à faire aujourd’hui

► Choisissez la branche par laquelle vous souhaitez commencer vos recherches. Par exemple, partez de l’un de vos arrière-grands-parents.

► Imprimez un arbre de travail papier pour travailler sur la généalogie de votre ancêtre « souche ».

► Remontez la généalogie de cet ancêtre souche à l’aide la méthode que nous avons vue aujourd’hui.

Dans la suite de la formation, nous allons voir des astuces pour retrouver des actes de naissance, de mariage ou de décès en cas de blocage ou de difficultés.

Elise

Remarque   Si vous débutez en généalogie, le mieux est de commencer par le cours « 7 jours pour apprendre la généalogie ». C’est une mini-formation, entièrement par mails et totalement gratuite, pour apprendre les méthodes, les ressources généalogiques et les erreurs à éviter.

Pour vous inscrire et recevoir la formation gratuitement, entrez simplement votre adresse e-mail ci-dessous :

40 Outils pour Retrouver vos Ancêtres !

40 outils généalogiques pour retrouver vos ancêtres

Pour retrouver vos ancêtres et progresser dans votre généalogie, recevez gratuitement le livret   40 Outils pour Retrouver vos Ancêtres .

Pour cela, dites-moi simplement à quelle adresse e-mail je dois vous l’envoyer :