Pourquoi commémorer la Guerre de 1870

Cette année nous commémorons les 150 ans de la guerre de 1870-71.

En effet, le 19 juillet 1870, l’empire français déclarait la guerre au Royaume de Prusse, et les premiers combats avaient lieu quelques jours plus tard. Puis les combats se sont enchaînés avec de nombreuses défaites françaises. On pense en particulier à la capitulation de Sedan, le 2 septembre 1870, où même l’empereur a été fait prisonnier. C’est cet évènement qui a entraîné la proclamation de la 3ème République deux jours plus tard.

Les combats se sont ensuite poursuivis en direction de Paris, qui s’est retrouvé assiégé de septembre à janvier 1871. Mais malgré les efforts des troupes françaises, de nombreuses places fortes ont dû capituler et le 28 janvier 1871, Paris capitulait à son tour, entraînant la fin de la guerre.

Cette guerre a eu de très nombreuses conséquences en France et en Allemagne, notamment avec le traité de Francfort, qui a entraîné l’annexion de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine par l’Allemagne.

Et il y a également eu des conséquences pour le reste de la France puisque toute une partie du Nord de la France est restée occupée par les troupes allemandes jusqu’en 1873.

Cette guerre a également eu de nombreuses conséquences sur la société française, notamment avec la proclamation de la 3ème République, mais aussi avec les Communes qui ont eu lieu à Paris et dans d’autres grandes villes de France.

Et il suffit de voir les livres scolaires de la 3ème République pour se rendre compte que cette guerre a très fortement marqué les mentalités à cette période.

Et enfin, un autre changement important, qui a concerné une grande partie de nos ancêtres, c’est la modification du service militaire en 1872. En effet, l’armée française avait été très mal préparée pour la guerre de 1870. Avec la loi de 1872, le service militaire est donc devenu universel. C’est-à-dire qu’il n’y avait plus de remplacement possible et en cas de guerre, tous les hommes de 20 à 40 ans pouvaient être mobilisés. Les seuls exemptés étaient ceux qui avaient des infirmités les rendant vraiment impropres à tout service.

Cela a donc été une période extrêmement marquante pour nos ancêtres, quelle qu’ait été leur situation :

  • Pour les soldats qui ont été mobilisés, ou qui se sont engagés volontairement, dans l’Armée ou dans les Corps Francs
  • Pour les civils qui vivaient près des zones de combat ou dans les villes assiégées, et qui ont donc souvent dû faire face à des réquisitions et à des privations
  • Pour tous nos ancêtres qui ont vécu dans des zones occupées
  • Et encore plus pour les Alsaciens Lorrains qui ont vu leur vie basculer en très peu de temps.

En effet, suite au Traité de Francfort, ils ont dû opter pour une nationalité. C’est-à-dire soit rester chez eux et devenir allemands, soit conserver la nationalité française et dans ce cas partir, en laissant tout derrière eux.

Pourtant 150 ans plus tard, cette guerre a été quasiment oubliée de nos mémoires familiales parce que beaucoup de temps s’est écoulé, mais aussi à cause des deux guerres mondiales qui lui ont succédé.

Ces 150 ans, c’est donc l’occasion de nous souvenir et de rendre hommage à nos ancêtres. En recherchant lesquels ont vécu cette guerre, et comment ils ont pu la vivre.

Pour retrouver toutes mes vidéos de généalogie, cliquez ici.

Elise



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.