Printemps 1911 : la révolte des vignerons de Champagne

Mes arrière-arrière-grands-parents étaient vignerons à Avize, dans le département de la Marne, en Champagne. Au printemps 1911, ils connurent la révolte des vignerons champenois qui amena une réforme de l’appellation « Champagne ».

Manifestation de vignerons à Troyes (Champagne)

Manifestation de vignerons à Troyes (Champagne) – cliquez sur l’image pour l’agrandir

Entre 1907 et 1911, en effet, les récoltes de Champagne ont été très mauvaises à cause des conditions climatiques et du phylloxéra qui ont ravagé les vignobles de la Marne. Beaucoup de maisons champenoises décident donc de s’approvisionner en raisin dans des régions extérieures à la zone d’appellation « Champagne » limitée aux vignobles marnais depuis décembre 1908. Elles s’approvisionnent notamment en raisin dans les vignobles de l’Aube. Ce département n’a pas été aussi sévèrement touché et les prix y restent peu élevés.

Ces pratiques ne sont cependant pas du goût des viticulteurs marnais qui ont été dans l’obligation d’augmenter le prix de leur raisin. Des protestations s’élèvent donc dans la Marne en octobre 1910. Si bien que le 11 février 1911, le gouvernement déclare que le vin élaboré à base de raisin ne provenant pas de l’aire d’appellation ne peut pas porter le nom de « Champagne ».

Cette décision est à l’origine de nombreuses manifestations des vignerons de l’Aube qui ont lieu à partir de mars 1911. La manifestation la plus importante, menée par Gaston Cheq, se déroule le 9 avril 1911 à Troyes.

Manifestation de vignerons à Troyes (Champagne)

Manifestation de vignerons à Troyes (Champagne) – cliquez sur l’image pour l’agrandir

En réponse à ces manifestations et par crainte de la suppression de la délimitation d’appellation, les viticulteurs marnais se révoltent à leur tour. Dans la nuit du 11 au 12 avril 1911, plusieurs maisons de Champagne sont incendiées et pillées dans les villes d’Epernay et Ay.

Pillage à Ay en Champagne au printemps 1911

Pillage à Ay en Champagne au printemps 1911 – cliquez sur l’image pour l’agrandir

Les manifestations sont si violentes que l’armée doit intervenir pour rétablir le calme dans les vignobles champenois.

Intervention de l'Armée en Champagne (printemps 1911)

Intervention de l’Armée en Champagne (printemps 1911) – cliquez sur l’image pour l’agrandir

A la suite de ces évènements une appellation « Champagne deuxième zone » incluant les vignobles de l’Aube est créée en juin 1911. Même si cette appellation ne satisfait pas tout le monde, elle permet de calmer les manifestations. Elle n’est modifiée qu’en 1927 où les côtes de l’Aube sont complètement intégrées à l’appellation « Champagne ».

Ces évènements ont conduit à redessiner entièrement la carte de la Champagne viticole. Depuis lors, la région d’appellation « Champagne » est à cheval sur 5 départements (la Marne, l’Aube, l’Aisne, la Haute-Marne et la Seine-et-Marne).

Carte des vignobles de Champagne

Carte des vignobles de Champagne – cliquez ici pour agrandir l’image

Je n’ai pas pu déterminer comment mes arrière-arrière-grands-parents ont vécu cette révolte. Il semble que le petit village d’Avize n’a pas subi de pillages importants lors de cette période, mais les viticulteurs et vignerons de ces coteaux proches d’Epernay ne sont pas restés de marbre à ces révoltes et ils furent nombreux à manifester à Epernay ou à Ay.

Elise



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.