W comme Wadgassen

La Guerre de Trente ans a eu un rôle déterminant pour l’histoire de la Lorraine et des régions allemandes limitrophes. Deux villages de ma généalogie ont particulièrement été marqués par cette guerre : le village lorrain de Boismont, où se sont installés mes ancêtres autrichiens, et le village allemand de Wadgassen.

W-Wadgassen-1

La Guerre de Trente Ans, qui dura de 1618 à 1648, a en effet laissé la Lorraine et une partie de l’Allemagne dévastées. De nombreux villages ont été détruits et la population de ces régions a été réduite d’environ 60 % pendant cette période.

A l’issue de la Guerre de Trente ans, il ne restait dans la paroisse de Wadgassen que 4 familles, soit 18 habitants. Tous les autres habitants du village avaient fui vers des régions plus calmes ou étaient morts dans les combats. Les habitants se regroupèrent dans le hameau de Hostenbach qui avait été plus épargné que les autres parties de la paroisse.

Ces quatre familles forment la base de la population de la paroisse de Wadgassen suite à la guerre. Ce n’est donc pas étonnant que trois de ces familles soient les ancêtres de mon aïeule Katharina Renckes née en 1684 à Hostenbach : les familles Renckes, Kiefer et Löw.

W-Wadgassen-2

Ces familles ne sont néanmoins pas restées seules pour repeupler la région. Comme en Lorraine, beaucoup de migrants sont venus s’installer à Wadgassen à partir de 1660. Ces migrants, venus pour la plupart d’Autriche ou d’autres régions d’Allemagne, ont permis d’une part de repeupler le territoire, mais également de relancer l’économie, en reconstruisant et en prenant la tête de nouvelles “industries”.

A Wadgassen, l’activité économique principale vint d’une verrerie qui fut établie vers 1690. Il faut dire que la production de verre et de cristal était très développée en Sarre dès le XVIème siècle. La Guerre de Trente ans mit un frein important à cette production et la plupart des manufactures de verre de la région ne réapparurent qu’au cours du XVIIIème siècle.

Petit à petit, sous l’impulsion de l’économie renaissante de nouveaux migrants arrivèrent dans la paroisse de Wadgassen. Néanmoins, certains hameaux de la paroisse mirent plus de temps à renaître, car situés plus loin des manufactures. Pour que ces parties de la paroisse soient repeuplées, il fallut attendre que le gouvernement donne l’impulsion nécessaire : les terres restantes furent partagées entre 9 agriculteurs colons. Parmi ces colons se trouvait un autre de mes ancêtres, Johann Ahr, dont je n’ai pas encore déterminé la provenance.

L’histoire de la commune de Wadgassen n’est qu’un exemple, parmi tant d’autres, des conséquences de la Guerre de Trente ans sur les régions de Sarre et de Lorraine, et sur leur population.

Si vous l’avez manqué, Marques ordinaires a aussi écrit un article très intéressant au sujet de la Guerre de Trente ans, dans le cadre de ce challenge. C’était pour la lettre G comme Guerre de Trente ans.

Elise



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.