Comment j’ai découvert que mon Sosa 1000 avait épousé sa nièce

Depuis quelques jours, les généablogueurs, sous l’impulsion de Maïwenn, partent à la recherche de leur Sosa n°1000. Par curiosité, j’ai donc été voir qui était le mien, et je me suis aperçue qu’il s’agissait de Jean François Hurlaux, un ancêtre sur lequel j’ai fait des recherches dernièrement, afin de démêler son ascendance.

La famille Hurlaux est en effet originaire du nord de la Meurthe et Moselle, et plus précisément, des communes de Murville et de Mercy-le-Haut. Or, pour ces deux communes, les registres paroissiaux ne remontent pas plus loin que 1760. Je n’ai donc pas pu retrouver l’acte de mariage de mon Sosa 1000 avec sa femme Barbe Hurlaux (mariés vers 1750), et je n’avais donc que peu d’espoir de retrouver leur lien de parenté.

C’était toutefois sans compter sur leur fils Joseph, qui, en 1771, a eu la bonne idée d’épouser l’une de ses cousines : Marguerite Hurlaux. Leur acte de mariage m’a permis de reconstituer une partie de leur arbre généalogique, et de relier entre elles les branches de la famille Hurlaux qui composent mon arbre.

L’acte de mariage de Joseph et Marguerite apporte en effet des informations très intéressantes concernant leur famille : on y retrouve les noms de leurs parents respectifs, mais également leurs degrés de parenté, ainsi que les noms de témoins qui sont des membres de leur famille. Pour tout dire, sur les 11 personnes qui sont mentionnées dans cet acte de mariage, seules 3 ne portent pas le nom Hurlaux.

Les degrés de parenté entre Joseph et Marguerite

L’acte de mariage mentionne assez précisément les liens de parentés entre Joseph et Marguerite. Le curé écrit en effet qu’ils ont obtenu une dispense de parenté « du second au troisième degré du côté paternel et du troisième [degré] du côté maternel ».

Extrait de l'acte de mariage de Joseph et Marguerite Hurlaux

Extrait de l’acte de mariage de Joseph et Marguerite Hurlaux

Pour m’y retrouver dans les degrés de parentés reliant mes deux ancêtres, j’ai créé deux arbres reprenant les degrés de parentés, en droit canon, pour les côtés paternel et maternel.

Degres_Parente_Hurlaux

Arbre des degrés de parenté entre Joseph et Marguerite, en droit canon

Ainsi, du côté paternel, où il y a parenté du 2ème au 3ème degré, il apparait que l’ancêtre commun du couple était le grand-père de Joseph et l’arrière-grand-père de Marguerite. Du côté maternel, l’ancêtre commun se trouve être l’arrière-grand-père à la fois de Joseph et de Marguerite.

Ces arbres font donc apparaître deux inconnus :

  • Inconnu n°1 : le père d’Adrian Hurlaux (et donc grand-père paternel de Marguerite), noté X1 dans l’arbre;
  • Inconnu n°2 : le père de Barbe Hurlaux (et grand-père maternel de Joseph), noté X2.

En remettant toutes les informations dans un seul arbre, on obtient l’arbre suivant. Pour plus de clarté, Joseph y est indiqué deux fois (en violet) : une fois de son côté paternel et une fois de son côté maternel.

Degres_Parente_Joseph_Marguerite

Degrés de parenté entre Joseph et Marguerite Hurlaux

A la recherche de l’inconnu n°1

Malheureusement, l’acte de mariage des parents de Marguerite fait également partie des registres manquants. Il ne sera donc pas possible de retrouver l’identité de notre inconnu n°1 par ce biais.

L’acte de mariage de Joseph et Marguerite mentionne, parmi les témoins, un oncle paternel de Marguerite : Pierre Joseph Hurlaux.

Recherches sur l'inconnu n°1

Recherches sur l’inconnu n°1

On recherche donc l’ascendance de Pierre Joseph Hurlaux. Sur son acte de décès, il est dit époux d’Anne Rollin, originaire de Chenières. Ils se sont effectivement mariés à Chenières en 1757 et leur acte de mariage mentionne les parents de Pierre Joseph : Jean Hurlaux et Barbe Michel. Ce sont donc aussi les parents d’Adrian Hurlaux. L’identité de l’inconnu n°1 est donc dévoilée : il s’agit de Jean Hurlaux !

A la recherche de l’inconnu n°2

Recherches sur l'inconnu n°2

Recherches sur l’inconnu n°2

En regardant l’arbre, on constate que l’inconnu n°2, père de Barbe, n’est autre que le frère de Jean-François Hurlaux, le propre mari de Barbe… Les parents de Joseph Hurlaux sont donc oncle et nièce, et Joseph se retrouve être le cousin germain de sa propre mère…

Malheureusement, cela ne nous donne pas beaucoup d’informations sur l’identité de notre inconnu n°2. Toutefois, en recherchant parmi les frères de Jean-François Hurlaux, on peut déjà éliminer un certain nombre de candidats :

  • François et Pierre, qui sont mentionnés comme oncles paternels sur l’acte de mariage de Joseph. Il parait donc peu probable que l’un d’eux soit également son grand-père maternel (ce lien de parenté aurait sûrement prévalu) ;
  • Jean, qui est le père d’Adrian Hurlaux, et qui aurait induit un degré de parenté de second degré entre Joseph et Marguerite ;
  • Joseph, mentionné sur Généanet comme étant né en 1709, et par conséquent trop jeune pour être le père de Barbe (née vers 1715).

Restent donc Jacques, parfois mentionné comme père de Barbe sur Généanet, mais pour lequel les dates ne semblent pas bien correspondre (sauf si l’âge de Barbe est très faux sur son acte de décès), Nicolas, sur lequel je n’ai pas encore trouvé d’informations permettant de confirmer ou d’infirmer cette hypothèse, ou encore un frère qui ne serait pas encore connu.

Et l’ancêtre commun ?

Certains arbres sur Généanet mentionnent l’ancêtre commun comme étant Jean Hurlaux, époux de Marguerite Balthazard. Cette information est apparemment basée sur le livre « Familles de Mercy le Haut et Boudrezy » édité par le Cercle Généalogique du Pays de Longwy qui se base sur des relevés ayant été faits avant la disparition des registres paroissiaux de Mercy le Haut, et qui permettent donc de compléter certaines lacunes.

En attendant d’avoir accès à ce livre qui me permettrait sûrement de compléter mon travail sur la famille Hurlaux, voici où en est l’état de mes recherches.

Etat de mes recherches sur la famille Hurlaux

Etat de mes recherches sur la famille Hurlaux

Ainsi, même sans connaître l’identité précise du père de Barbe Hurlaux, j’ai pu relier entre elles les différentes branches de la famille Hurlaux, et découvrir les liens de parenté unissant mon sosa 1000 à son épouse ! Je peux même vous dire que l’ancêtre commun est mon sosa 2000, mais également mon sosa 4004 et mon sosa 4008 !

Elise



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.