Retrouver un dossier d’officier au Service Historique de la Défense (SHD)

Quand un de nos ancêtres a été officier militaire, nous pouvons retrouver beaucoup d’informations dans son dossier d’officier militaire, que l’on peut consulter au Service Historique de la Défense (SHD), situé à Vincennes.

Dans cet article, nous allons voir quels documents on peut retrouver dans un dossier d’officier :

  • les états de service et les affectations,
  • les documents médicaux,
  • les citations et les décorations,
  • les notes et les observations de ses supérieurs.

Nous verrons également comment faire pour retrouver un dossier d’officier au Service Historique de la Défense.

1. Les documents d’un dossier d’officier

1.1. Etats de service et affectations d’un officier

Tout d’abord, un dossier d’officier contient les états de service qui permettent de connaître en détail sa carrière et ses affectations.

Par exemple, mon arrière-grand-père Georges Cordelette a été officier dans l’infanterie coloniale au début du XXème siècle. Il s’est engagé volontairement en 1902, à la veille de ses 20 ans.

Par la suite, il a servi dans les colonies (au Tchad et à Madagascar) et il a aussi participé à la Première Guerre Mondiale.

Dans son dossier d’officier, j’ai donc pu retrouver une dizaine de documents sur ses différentes affectations et ses différents grades.

Etats de service de Georges CORDELETTE, officier d'infanterie coloniale (source : SHD)

Etats de service de Georges CORDELETTE, officier d’infanterie coloniale (source : SHD)

Ces documents m’ont permis de confirmer ce que je savais sur son parcours, depuis son engagement volontaire en 1902 jusqu’à la fin de la Première Guerre Mondiale. Cela m’a aussi permis de répondre à plusieurs interrogations laissées par sa fiche de matricule militaire.

Par exemple, sa fiche de matricule indiquait qu’il avait été blessé en 1918, mais sans donner plus de détails.

Grâce à son dossier d’officier, j’ai découvert qu’il avait été blessé à la cuisse droite, le 18 juillet 1918, lors d’une « action décisive » à Longpont. Il était alors sous-lieutenant dans le Régiment d’Infanterie Coloniale du Maroc.

1.2. Les documents médicaux d’un dossier d’officier

Un dossier d’officier contient généralement des documents médicaux qui permettent de connaître ses blessures et ses maladies.

En effet, comme les officiers ont des carrières assez longues, ils ont souvent été blessés ou malades à un moment ou à un autre.

Dans le cas de mon arrière-grand-père Georges CORDELETTE, j’ai pu retrouver de nombreux documents sur ses hospitalisations et ses congés de convalescence.

Document médical de mon ancêtre Georges Cordelette (Service de Santé des Armées)

Document médical de mon ancêtre Georges Cordelette (Service de Santé des Armées)

Cela m’a permis d’en savoir plus sur ses blessures, et aussi sur les maladies qu’il a contractées lors de ses séjours dans les colonies (notamment dyspepsie et gastro-entérite persistante).

J’ai ainsi découvert que c’est précisément à cause d’une maladie en 1917 qu’il a été rapatrié en France pour être hospitalisé.

Au cours de sa courte période de convalescence, il a pu épouser mon arrière-grand-mère.

Après cela, il n’a pas été réaffecté à son régiment d’origine. A la place, on l’a envoyé combattre sur le front dans le Nord de la France.

1.3. Les citations et les décorations militaires

La troisième chose qu’on peut retrouver dans un dossier d’officier, ce sont les citations et les décorations militaires.

Bien sûr, la fiche de matricule militaire indique déjà certaines de ces citations, mais en général, il en manque beaucoup.

De plus, les citations d’un dossier d’officier sont toujours accompagnées de leurs dates. On peut donc savoir à quels faits précis chaque citation fait référence.

Par exemple, dans le dossier de mon arrière-grand-père, j’ai retrouvé la retranscription de toutes les citations à l’ordre des régiments dont il a fait partie.

Citations de Georges CORDELETTE au cours de la Première Guerre Mondiale (source : SHD)

Citations de Georges CORDELETTE au cours de la Première Guerre Mondiale (source : SHD)

Ainsi, dans cette citation du 24 août 1918, il est dit que :

« Aux prises avec l’ennemi sur une position à peine reconnue, il lui a résisté avec vaillance en lui infligeant des pertes sévères et lui disputant le terrain pas à pas. Plus récemment, il a donné de nouvelles preuves de sa bravoure et de son sang-froid en menant brillamment sa section à l’attaque des positions ennemies. Il a été grièvement blessé au cours de l’action. »

J’ai également découvert une citation assez originale du 8 janvier 1913, lorsqu’il était à Madagascar. Cette fois-ci, il n’est pas question de faits de guerre, mais d’un cyclone !

Citation de Georges CORDELETTE à l'ordre du jour des Troupes du Groupe de l'Afrique orientale (source : SHD)

Citation de Georges CORDELETTE à l’ordre du jour des Troupes du Groupe de l’Afrique orientale (source : SHD)

On y apprend notamment qu’ « au plus fort du cyclone, il a organisé le sauvetage des vivres et des armes contenues dans des bâtiments qui s’effondraient » et qu’il a même « risqué sa vie avec entrain » !

1.4. Les notes et les appréciations de ses supérieurs

Enfin, un dossier d’officier peut contenir les notes et les appréciations faites sur notre ancêtre par ses supérieurs.

Ainsi, le dossier de mon arrière-grand-père contenait plusieurs feuillets avec toutes ses appréciations semestrielles.

Appréciation figurant dans le dossier d’officier militaire de mon arrière-grand-père (1er semestre 1918)

Appréciation figurant dans le dossier d’officier militaire de mon arrière-grand-père (1er semestre 1918)

Cela m’a permis de constater qu’il avait toujours été bien considéré par ses supérieurs, et aussi de découvrir les facettes de sa personnalité.

En effet, les adjectifs récurrents de ces notations me permettent de savoir que mon arrière-grand-père était quelqu’un de « consciencieux », « dévoué », « modeste », mais également « brave, intelligent et très actif », et ayant en outre des « aptitudes comptables ».

2. Comment retrouver un dossier d’officier militaire

Pour trouver un dossier d’officier militaire, il faut se rendre au Service Historique de la Défense à Vincennes.

La consultation d’un dossier se fait toujours en 3 étapes :

  • Etape 1 : trouver la référence du dossier de votre ancêtre.
  • Etape 2 : réserver son dossier pour un jour précis.
  • Etape 3 : venir au SHD, le jour de la réservation, pour consulter ledit dossier.

Pour trouver la référence d’un dossier, certains inventaires sont disponibles en ligne sur le site du SHD, en particulier à partir de 1848.

Par contre, pour les autres périodes, il faudra venir au SHD et consulter les inventaires sur place. C’est pourquoi il faudra généralement se déplacer 2 fois pour consulter un dossier.

En ce qui concerne la réservation du dossier, il faut faire la demande au minimum 1 semaine avant le jour de la consultation.

J’espère que cet article vous aura donné un aperçu de ce que l’on peut trouver dans le dossier d’un officier.

Bien sûr, les dossiers d’officiers ne sont pas toujours aussi complets : leur contenu est très variable selon les cas et les époques. Typiquement, si vous recherchez un dossier du tout début du 19ème siècle, il y aura nettement moins d’informations.

Et vous, avez-vous un ancêtre officier dans votre arbre généalogique ? Avez-vous déjà entamé des recherches à son sujet ?

Elise



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

40 outils généalogiques pour retrouver vos ancêtres
Bienvenue !
Si c’est votre première visite, vous pouvez recevoir gratuitement le livret 40 Outils pour Retrouver vos Ancêtres.



error: Cette page est protégée