Bilan généalogique de mon année 2021

Comme chaque année, le mois de janvier est l’occasion de partager nos résolutions et nos objectifs pour la nouvelle année, et de dresser un bilan généalogique de l’année écoulée.

Bonne année généalogique 2022

Vie personnelle en 2021

Pour mieux expliquer mon année généalogique 2021, je vais commencer par une chose personnelle.
Mon premier enfant est né fin avril 2021.

Cette naissance a donc fortement marqué mon année généalogique, avec toutes les nouveautés qu’elle a apportées. Et mes recherches généalogiques ont ainsi pris un nouveau sens.

D’ailleurs, au moment de faire les déclarations pour l’acte de naissance, j’ai pensé aux traces que nous laissions ainsi à nos descendants. Et je me les suis imaginés retrouver cet acte dans 100 ou 200 ans, en découvrant ainsi nos professions, notre adresse, etc.

Mais bien sûr, cette naissance a eu aussi beaucoup de conséquences sur ma vie professionnelle : de façon globale, j’ai eu beaucoup moins de temps pour mon activité de généalogiste. De ce fait, beaucoup de projets ont été mis au ralenti, et certains ont même dû être mis à l’arrêt temporairement.

Bilan généalogique de mon année 2021

Bien sûr, cette année, je n’ai pas pu faire autant de recherches professionnelles que les autres années. Déjà avant la naissance, mon planning de recherches commençait à être bien rempli. De ce fait, je devais bien souvent indiquer dans mes devis que les recherches ne commenceraient pas avant un délai de 2 ou 3 mois.

Et donc, avec la naissance, ce délai s’est encore allongé, si bien que j’ai dû refuser un très grand nombre de demandes de devis, par manque de disponibilités et de temps.

Cette année, j’ai également consacré beaucoup moins de temps à ma généalogie personnelle. J’ai seulement pu effectuer quelques recherches en ligne, au gré des mises à disposition de nouvelles archives.

Cela m’a toutefois permis de retrouver de nouvelles pistes sur mes ancêtres parisiens grâce aux actes notariés, et de résoudre l’une des plus importantes énigmes de ma généalogie : le décès à Paris de mon ancêtre Jean-François Martin.

J’ai donc, par conséquent, beaucoup moins publié d’articles sur ce site de généalogie.

Seulement quelques articles publiés, pour partager mes dernières découvertes, et sur les grandes dates de l’état civil.

J’ai également moins publié de contenus généalogiques sur mon compte Instagram et sur mon compte Facebook. Et bien sûr, je ne parle même pas là de mon blog en anglais et de la chaîne de vidéos sur lesquels je n’ai rien publié du tout.

Je dois dire que ne pas avoir pu publier davantage d’articles est la chose qui me manque le plus.

En effet, ce que j’aime par-dessus tout en généalogie, c’est découvrir un nouveau sujet, l’étudier à fond, et écrire des articles pour le faire découvrir à d’autres généalogistes.

Ecrire sur un sujet est d’ailleurs un des meilleurs moyens pour développer une expertise avancée. En effet, cela pousse à approfondir ses connaissances, à vérifier chaque détail, à comprendre les fondements et à savoir « pourquoi c’est comme ça et pas autrement ».

C’est ce que j’ai fait sur ce site depuis que je l’ai créé. Chaque année a été l’occasion de m’intéresser à un nouveau sujet :

Pour cette année 2022, j’espère donc vraiment pouvoir consacrer plus de temps à l’approfondissement et l’écriture sur de nouveaux sujets de généalogie.

Bilan de mon activité de formatrice en généalogie

Côté formation, j’avais deux objectifs pour l’année 2021.

Le premier objectif était de mettre à jour la formation Retrouvez vos ancêtres durant la Première Guerre Mondiale, car je lui trouvais deux défauts.

Tout d’abord, l’aspect esthétique des vidéos ne me convenait plus. En effet, c’est la toute première formation que j’ai créé en 2017, et à l’époque, je n’avais ni un bon micro ni une bonne caméra. Et même si cela ne change pas la qualité du contenu, je n’ai pas envie de proposer à la vente une formation dont je ne suis plus pleinement satisfaite.

Par ailleurs, je souhaitais revoir le plan pour préciser certains points et pour tenir compte des nouvelles ressources rendues disponibles depuis 2017.

Mon deuxième objectif était de développer une nouvelle formation pour la fin de l’année 2021.

Bien sûr, ce planning était assez théorique… En effet, la création d’une nouvelle formation prend toujours beaucoup plus de temps que prévu. La principale raison est qu’au fur et à mesure que je développe la formation, je finis toujours par rajouter des parties ou des vidéos sur des points particuliers, par faire des recherches complémentaires pour mieux comprendre les ressources, etc.

De ce fait, la création d’une nouvelle formation prend toujours beaucoup de temps, mais cela permet de proposer un cours complet sur un sujet, en donnant des méthodes de recherche opérationnelles et pratiques.

Cependant, avec la naissance de mon fils, j’ai beaucoup moins avancé que prévu.

J’ai presque fini de mettre à jour la formation sur la Première Guerre Mondiale. Il me reste surtout des petits détails à finaliser avant de pouvoir sortir la nouvelle version.

Par contre, le développement de la nouvelle formation a beaucoup moins avancé. D’un côté, je suis heureuse d’avoir totalement défini le plan de la formation et le contenu de chaque partie. Mais il me reste encore beaucoup à faire (notamment l’enregistrement et le montage des vidéos).

Mon objectif est donc de sortir cette nouvelle formation dans le courant de l’année 2022, probablement en deuxième partie d’année.

*****

Voilà pour mon bilan généalogique de cette année 2021.

Bien sûr, je n’ai pas tenu tous les objectifs que je m’étais fixés en début d’année. Mais le plus important c’est d’avoir pu mener de front mon activité de généalogiste, tout en consacrant du temps à mon fils, et en créant de nouveaux souvenirs que nous transmettrons aux générations futures.

Je vous adresse tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2022. Je vous souhaite beaucoup de bonheur, une bonne santé, et une belle année pleine de généalogie !

40 Outils pour Retrouver vos Ancêtres !

40 outils généalogiques pour retrouver vos ancêtres

Pour retrouver vos ancêtres et progresser dans votre généalogie, recevez gratuitement le livret   40 Outils pour Retrouver vos Ancêtres .

Pour cela, dites-moi simplement à quelle adresse e-mail je dois vous l’envoyer :


Laisser un commentaire

Chers lecteurs, chères lectrices,

J’ai toujours fait de mon mieux pour répondre à toutes les demandes d’aide postées sur ce blog.

Aujourd’hui, cela n’est plus possible, en raison du grand nombre de demandes reçues (plus d’une vingtaine par semaine).

Vous pouvez bien sûr toujours poster des commentaires ou demander une précision sur un article.

Mais je ne répondrai plus aux demandes d’aides individuelles.

Elise

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.