La ligne de vie par couple : une aide précieuse pour les recherches

ID-10036249Les lignes de vie permettent de retracer la vie de nos ancêtres, en mettant en évidence les éventuelles lacunes de nos recherches. Elles nous fournissent ainsi de nouvelles pistes pour mieux comprendre le déroulement de la vie de ceux qui nous ont précédés.

Depuis peu, j’ai entrepris de réaliser, non plus des lignes de vie par individu comme je le faisais jusqu’ici, mais des lignes de vie par couple. Voici leurs avantages.

Par rapport à la ligne de vie individuelle, la ligne de vie par couple présente en effet les intérêts suivants :

  • Ne pas avoir à écrire les évènements liés au couple dans les lignes de vie de chacun des époux ;
  • Faire le parallèle entre les parcours des deux futurs époux avant leur union ;
  • Estimer le lieu et éventuellement la date de leur première rencontre, s’ils n’habitaient pas initialement dans le même village.

Cette ligne de vie par couple, comme la ligne de vie classique, permet donc de mettre en évidence les évènements qui ont marqué la vie du couple et de voir l’évolution de leur mode de vie (déménagements, changements de profession, etc.).

Une aide précieuse pour les recherches

La ligne de vie par couple peut également être une aide précieuse pour les recherches. Voici un exemple qui m’a amenée à mettre au point une ligne de vie par couple.

J’ai dans ma généalogie un couple dont je ne connais ni la date, ni le lieu de mariage. Je sais seulement qu’ils se sont mariés approximativement entre 1910 et 1920 et pas dans leurs communes de naissance. J’ai donc dressé la ligne de vie suivante afin de retracer leurs parcours respectifs.

Ligne de vie par couplePour dresser cette ligne de vie par couple, j’ai utilisé le tableur Excel, avec un code couleur qui me permet de distinguer les lignes de vie de chacun des époux et de mettre en évidence leur période de vie maritale. Les dates dans les colonnes de gauche sont communes aux deux lignes de vie, mais chaque ligne ne correspond qu’à un seul évènement.

Pour gagner en clarté, je ne fais figurer dans la ligne de vie que les éléments les plus importants : type d’évènement, âge, profession et domicile. Pour noter plus de détails sur les évènements, je crée des colonnes supplémentaires à la droite de la ligne de vie qui me permettent de noter toutes les informations nécessaires (autres personnes concernées par l’évènement, sources, etc.). Remarque : ces colonnes supplémentaires n’apparaissent pas sur la capture d’écran ci-dessus.

Je fais également figurer sur cette ligne de vie les évènements nationaux ou locaux qui peuvent avoir eu un impact sur la vie de mes ancêtres. Ici, j’ai par exemple fait figurer la période de la Guerre de 1914-18 en hachuré. Je note les informations concernant ces évènements dans des colonnes supplémentaires à droite (qui n’apparaissent pas ici).

Encadrer la date d’un mariage

Ici, je cherche à encadrer la date du mariage de mes ancêtres au sein d’une plage de recherche initialement assez large : tout ce que je sais c’est qu’ils se sont mariés entre 1907 (année de leurs 20 et 16 ans respectifs) et 1920 (année de naissance de leur fille). La ligne de vie m’a permis de retracer une bonne partie du cheminement des époux et de mettre en évidence les éléments suivants :

  • les moments où ils n’étaient pas encore mariés (correspondances datées d’avril 1918) ;
  • les moments où ils étaient déjà mariés (naissance de leur fille en juin 1920) ;
  • les moments où ils n’ont pas pu se marier (captivité en Allemagne de l’époux de début 1916 à fin 1918).

Finalement, il apparait que les deux époux n’ont pu se marier qu’entre le rapatriement en France de l’époux, fin 1918 et la naissance de leur fille en juin 1920. Mon intervalle de recherche s’est donc considérablement réduit.

Retrouver les lieux probables du mariage

Dans ce cas précis, l’intérêt de la ligne de vie est également de mettre en évidence leurs lieux de vie dans les moments probables de leur union. Pour l’intervalle de temps déterminé, je constate en effet que l’époux a vécu dans deux communes (Fleury-sur-Aire et Blaise-sous-Arzillières). Quant à l’épouse, sa dernière adresse connue est à Paris. Mais ce n’était qu’une adresse temporaire due à la guerre et je doute fort qu’elle y soit restée après la guerre. Il est donc probable qu’elle soit retournée à Commercy, ville où elle habitait avant le début de la guerre.

Dans cet exemple, la ligne de vie par couple m’a donc permis de mettre en évidence les dates et lieux possibles de mariage pour mes ancêtres.Ce type de présentation permet également de mettre en évidence certains éléments qui ne sautent pas forcément aux yeux, par exemple :

  • quand les deux époux meurent à des dates très proches (souvent signe d’une épidémie ou d’un évènement majeur ayant touché leur lieu de vie) ;
  • quand le premier enfant du couple naît moins de 9 mois après le mariage.

Ce modèle de ligne de vie par couple est bien sûr amené à évoluer en fonction des recherches et des cas qui se présentent. Je trouve qu’il permet d’appréhender beaucoup plus facilement la vie d’un couple et leur environnement.

Que pensez-vous de cette méthode de présentation ? Pensez-vous que la ligne de vie par couple pourrait être utile pour vos recherches ?

Elise

Edit : un modèle de ligne de vie par couple est désormais téléchargeable sur la page Outils à télécharger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>